Samedi 7 décembre 6 07 /12 /Déc 00:27

brutal pop 

 

On s'entend bien, alors on baise,

sur une série de malentendus. 

On s'écoute parler, mais est-ce que l'on s'entend si bien ?

 

Quelque chose qui rend sourd et muet

Quelque chose qui paralyse

Quelque chose qui altère

Bien que ce soit désaltérant

Le sexe sourd et muet, rien que pour la soif.

 

La petite bête, la petite bête

Je cherche la petite bête

La soif du mâle pour un bien qui finit mal.

Ou bien ?

 

On s'ignore, alors on joue sur des mots croisés.

On se croise, mais est-ce qu'il y a un sens,

de droite à gauche ou de bas en haut ?

 

Quelque chose d'inintelligible

Quelque chose qui tourne en rond

Quelque chose de trop carré

Bien qu'il y ait un triangle masqué

Le sexe triangulaire et rien pour le commerce amoureux.

 

La petite bête, la petite bête

Je cherche la petite bête

L'amour du bien pour un mal qui finit ses maux.

Par elyeuzis - Publié dans : love song
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 11 août 7 11 /08 /Août 22:06

Slight ballade

 

I wish i had a sister, I wish i had one,

one just like you

I know i ain't got no sister, i ain't got no sister

but you

Even if my mother and my father aren't the same

as yours

I know i got a sister, I'm lucky to have one

like you

Even if we are so different, so different as we seem

We are close, we are close

at heart

Even if our manners are so different as they seem

That's not what matters, that matters less than

what we feel inside

One for the other

 

I'm glad i met you,

i know i will hear from you soon,

even late, whenever,

 

because i wish and i know that nor distance nor time can keep apart sisters

like us.

Par elyeuzis - Publié dans : love song
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 27 septembre 7 27 /09 /Sep 23:19
Pardonne-moi si tu peux, de t'abandonner comme je l'ai fait.

Je n'y arrive pas moi-même.

J'espère que ta consolation arrivera comme la mienne, peut-être à l'aube ou plus tard, quand le vent fera doucement onduler nos dernières larmes le long de nos tempes.

Je n'ai eu plus d'autre choix, plus d'autre choix que de renoncer à la personne que je tiens pour la plus chère au monde,car si je ne le fais pas, c'est moi que je perdrai.

Et si je me perds moi, je te perds toi aussi.
Je te perds quoiqu'il arrive.

Autant te perdre dans l'espoir de pouvoir te retrouver un jour, au hasard, par ailleurs, là où le vent fera doucement onduler nos premières larmes le long de nos tempes.

Usée jusqu'à la corde, vieille toile de jute, simple et rèche, mais fidèle, fidèle à ses engagements et son essence, jusqu'à l'ultime souffrance, car je sais, je sens, que quelque part, tu vis, loin de ces tourments, avec ma force et tes sentiments.

Je t'embrasse une dernière fois, sur la tempe et je sèche mes larmes au gré du vent.
Par elyeuzis - Publié dans : langue de poche
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 6 septembre 6 06 /09 /Sep 20:31

Low

So low, so long,
so lonely i can be
for you'll never realize
how low
how much
i'm lonely with you

So low, so sad,
so desperate i can be
for you'll never catch
how low
how much
i need someone stronger than me

So low, sorrow
one hundred tears
one week, one weak
the other thick
over my pillow
trashed my dreams

So low, narrow,
so far i can swim
for you'll never reach
how low
how much
i felt deeper diving in me

So low, so useless
so sick i can survive
for you'll never love
how low
how much
no one else but yourself
Par elyeuzis - Publié dans : langue de poche
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 19 octobre 5 19 /10 /Oct 20:33
rock steady

dans la foule, tout près de toi
je sens l'inaccessible indifférence
que tu enlaces inlassablement

je me suis sentie vivante solitaire
auprès de l'amante délétère
des milliers d'étrangers autour de moi
d'histoires sans foi

une ruche sur tes bras nus
piqûre d'abeille dard brûlé effacé
un poison guérit l'insondable

je m'apprête une éternelle seconde
par dessous le blizzard des ondes
de ton bourdonnement insoumis
mielleusement enseveli

ton souffle frais sur ma nuque brasier
à deux lieues des bouffées
de délires rauques et tauriques

j'aspire le vide empli de la scène
comme on brise la porcelaine
en morceaux parfaitement égaux
sous l'aspic de tes entremots

ton rire s'énerve en cadence
comme un whisky sourd
s'enlise dans l'hippocampe

j'éternue sous la brume opaque
des postillons d'Andromaque
sur un valet de carreau en flammes
infusé de moelle de jusquiame

...


je me suis sentie vivante solitaire
par dessous le blizzard des ondes
en morceaux parfaitement égaux
infusée de moelle de jusquiame
Par elyeuzis - Publié dans : absurd song
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 17 octobre 3 17 /10 /Oct 00:31
 noisy blossom

Orpheus, all music lovers
youth is all that sound
when saturation surronds

I'd rather see you starring at me
one more time
i'd rather go to hell
than face your back for ever

Gifted temptation for free
as i yell my spleen
stainless voice still flashes

I'd rather loose my heart for you
anymore time again
i'd rather become a hooker
than return among the living

Orpheus, all music lovers
youth is all that sound
when saturation surronds


Par elyeuzis - Publié dans : love song
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 23 juillet 1 23 /07 /Juil 23:05
 pj harvey inspiration

It's good to feel free
drops of rain
over my forehead
down to my eyelashes
just like tears

for I just can't cry
for myself
too nice to be alive
again

It's good to feel free
beams of sun
over my chick
down to my shoulder
just like strokes

for I just can't cry
for myself
too nice to feel warm
again

It's good to feel free
arrows of love
over my heart
down to my liver
just like before

for I just can't cry
for myself
too nice to fall in love
again
Par elyeuzis - Publié dans : love song
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 2 juillet 1 02 /07 /Juil 21:42
easy whisper / loud scream

je chuchotte dans ton oreille
des choses pour faire vibrer
ton petit marteau caché
et tes sens en sommeil

tu dors tout doucement
au creux de ton envie
calme et mortelle vigie
qui ausculte l'impatient

mortelle mortadelle
lambeau gluant
je crache en jet sifflant
les morceaux de mon zèle

je te regarde sous mes cils
papillons de Mascara
toi petit fennec du Sahara
sous tes jolies guenilles

tu fermes les yeux aveuglément
au pic de tes somnies
douces sous tes paupières vernies
comme la chair des enfants

verni rien promis
lambeau gluant
je ravale en jet sifflant
les morceaux de mon ennui

je t'effleure avec malice
de mes phalanges empruntées
qui courbent désarmées
sur ta peau trop lisse

tu frisonnes inopinément
au contact d'une paume
péché original de l'extremum
qui s'oublie dans l'instant

extrait d'homme
lambeau gluant
j'esquive en jet sifflant
les morceaux de ton somme

et tu te rendors, encore...............
yop, yop, je compte les moutons.
Par elyeuzis - Publié dans : absurd song
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 27 mai 7 27 /05 /Mai 00:33
 ressac chaloupé

je me livre
sur un plateau d'argent,
des livres ouvertes
aux cinq continents,
incontinents d'anamour
obsolescent
insolent.

je m'enivre
par une absence miraculeuse
mes cernes bleutés
après la pluie
sous l'arc-en-ciel boréal
amusé
inspirant.

je me délivre
comme on se délasse
des châssis grippés
aussi incessants
que le courroux de mon nez
tuméfié
te défiant.

je me cuivre
ma peau léchée aux rayons X
je laisse les ors clairs
hanter la hache
de mes trapèzes irréguliers
contrastant
et menus.
Par elyeuzis - Publié dans : love song
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 6 mai 7 06 /05 /Mai 16:37
french chanson

il n'y a pas d'accord parfait
quand le mineur sonne le glas
une ronde part en trille
avec son quartet en quinte

de tout, la démesure de ta clé
au clic sans pareille
ferme d'un claquement
de portée le mode au lydien

pas de femme majeure
tes changements de tempo
comme des altérations
assoiffées de variations

mélodiques en sous-sol
charleston en batterie
mixeur électrique qui attaque
mon temps faible en syncope

demi-ton diminuendo
la gamme démiurge
en cadence fla fla
reprend le coda comme une sourde
Par elyeuzis - Publié dans : absurd song
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés